Trouvez la meilleure assurance pour votre toutou !

Une assurance santé chien/chat rembourse une partie des frais de vétérinaires en cas de maladie ou d’accident :

En bonne santé,

il faut compter grosso modo, par animal, 500 € par an. Mais quand il est accidenté ou malade, la facture peut très vite devenir salée. Heureusement, des possibilités de s’assurer existent en Belgique, même si elles sont peu nombreuses.

En général, on trouve les informations sur internet. C’est donc possible de comparer, mais le premier coup d’œil ne suffit pas toujours.

Lisez plutôt.

Ce qui est assuré de base, ce sont les frais vétérinaires (facture à l’appui et ordonnances) suite à un accident ou une maladie de votre chien, de votre chat. Ensuite, chaque assureur propose des extensions, avec surprime ou non.

Voici quelques exemples :

Chez Assur O'poil, moyennant une prime beaucoup plus élevée, votre contrat rembourse non seulement les frais de vétérinaires en cas de maladie ou accident, mais aussi les frais de pharmacie, du moment qu’il y ait un justificatif du vétérinaire, évidemment.

Chez Tom&Care, une intervention dans les frais de castration, de stérilisation est prévue, alors qu’en général, c’est exclu des contrats.

Un assureur n’est pas l’autre …

Corona direct n’est pas cher du tout, comparativement aux autres compagnies. Attention, il n’assure que les chiens, pas les chats. Mais ce qu’il propose comme remboursement est plus limité aussi, par rapport aux autres, dans certaines circonstances.

Explication : A cause de ses plafonds d’intervention fixés, non pas par année comme les autres assureurs, mais par dommage, Corona réduit fortement son implication financière. Pour ouvrir le droit à être indemnisé jusqu’au plafond autorisé, une nouvelle maladie ou un nouvel accident doit être diagnostiqué. Si votre chien a contracté une maladie de longue durée ou chronique, qui nécessite des soins étalés dans le temps, Corona direct ne vous indemnisera que pour le maximum prévu pour ce dommage, cette maladie-là. Au-delà, ce sera à vos frais.

Alors que chez un autre assureur, lorsqu’il est prévu un plafond d’intervention de 1.500 € par année, par exemple, cela veut dire qu’au début de chaque nouvelle année d’assurance, 1.500 € seront indemnisés si nécessaire, pour les 12 mois à venir, pour la même maladie, ou suite au même accident.

Il convient de l’assurer quand il est en bonne santé :

Les assureurs ne vous indemniseront pas pour un accident survenu ou une maladie contractée avant la date de signature du contrat. En cas de doute, l’assureur contactera le vétérinaire pour connaître la date du diagnostic.

C’est pourquoi, lors de la souscription du contrat d’assurance « animaux », un délai de carence (de non-assurance) est prévu si votre chien/chat est malade. Par contre, si en cours de contrat, les besoins de remboursement s’avèrent plus important au vu de l’état de santé de l’animal, vous pouvez, moyennant une prime plus élevée, opter pour une autre formule proposée par de votre assureur.